Investir au Cameroun. 5 bonnes raisons de se lancer dans l’industrie des cosmétiques.

investir dans les cosmétiques au Cameroun

Les cosmétiques. Si vous pensez investir au Cameroun alors vous devez désormais garder un œil sur ce secteur d’activité.

Alors qu’on estime la croissance de l’industrie des cosmétiques en Afrique la plus hausse au monde soit environ 10% chaque année contre 4 % dans le reste du monde, le Cameroun et la Côte d’ivoire contrôlent à eux seules 8%.

En effet, l’industrie des cosmétiques observe une forte croissance depuis plusieurs décennies au Cameroun. Et même si de plus de plus d’artisans locaux s’y mettent, ils ne contrôlent qu’une infime partie de ce secteur pourtant lucratif.

Un faible pourcentage du “made in Cameroon” dans l’industrie des cosmétiques.

Les artisans camerounais ne contrôlent que 25 % du secteur, entre 2015 et 2017 le Cameroun a importé 114 milliards de franc CFA en parfums et produits de beauté.

Des chiffres assez parlants pour attirer l’attention du gouvernement qui pense désormais réguler ce secteur. Afin d’encourager la production locale.

À cet effet une réunion s’est tenu entre le ministre du Commerce et les producteurs locaux. Ces derniers ont exposé à Luc Magloire Mbarga Atangana les maux qui sévissent cette industrie au Cameroun.

Entre autre ils ont sollicité :

  • Plus de visibilité des produits locaux dans les grandes surfaces
  • Une présence effective des producteurs locaux dans un comité technique en vue de l’élaboration des normes spécifiques à ce secteur
  • Une réduction des délais de paiement des petits producteurs locaux par les grandes surfaces.
  • La réduction du cout de la certification jugé hors de la portée des TPE
  • Un accompagnement des producteurs en termes de sensibilisation et formation
  • La réduction du cout d’importation des matières premières et outils de production.

 Le ministre a pris acte de ces doléances et le sujet devrait être ré ouvert lors d’une réunion ultérieure.

5 bonnes raisons d’investir dans les cosmétiques au Cameroun.

  1. Un potentiel de consommation à peine entamé, avec une démographie jeune et connectée, soumis à l’influence afro-américaine. Dans cet ère ou l’apparence garde le pouvoir, les réseaux sociaux seront vos meilleurs commerciaux.
  2. Une classe moyenne en plein développement soit 36 % selon la banque mondiale et plus de la moitié aurait un fort pouvoir d’achat.
  3. Le Cameroun est leader économique en Afrique centrale et représente la principale porte d’entrée pour les marchés régionaux sans oublier qu’il sert aussi de plate-forme de réexportation vers les pays voisins.
  4. Pas besoin de se positionner pour ou contre la dépigmentation, il y a la demande des deux cotés.
  5. Meme si au Cameroun les normes sont de plus en plus strictes quant à la qualité des produits cosmétiques, il n’est pas obligatoire de créer une entreprise pour se lancer dans ce secteur.

Judith Christelle Manga

Judith Christelle Manga

Leave a Replay

À Propos de Nous

Consultante en marketing digital, Christelle Manga est la promotrice de l'agence digitale la Networkeuse

Bonjour, je suis Christelle Manga, la fondatrice de l’Agence Digitale la Networkeuse en abrégé (ADN) sarl, qui est une startup qui aide d’autres startups à booster leur croissance grâce à une stratégie d’acquisition de tunnel de vente

Lire la suite

Recent Posts

SEMrush

Suivez-Nous

Nos derniers tutos

Inscrivez-vous à notre news letter